L’isolation thermique des murs extérieurs : Comment ça marche ?

L’isolation thermique des murs est une étape essentielle dans l’optimisation énergétique d’une maison, en visant à atténuer les déperditions thermiques et à accroître le confort thermique. La chaleur échappée par les parois représente jusqu’à 15% de la consommation énergétique d’une maison mal isolée. De ce fait, cette démarche est alors importante. Une isolation performante offre l’avantage de réduire la facture de chauffage, pour une meilleure maîtrise des dépenses énergétiques.

Cette technique d’isolation peut être réalisée soit par l’intérieur (ITI), soit par l’extérieur de la maison. Le choix entre ces deux approches dépend de divers facteurs comme la configuration du logement, la présence d’ossature bois, ou encore les contraintes techniques. L’isolation extérieure, en particulier, consiste à appliquer des matériaux isolants sur les parois en contact direct avec l’environnement extérieur. Cela apporte une solution efficace pour préserver la surface habitable tout en améliorant les performances thermiques.

La variété des isolants disponibles sur le marché, comme la laine de verre, la ouate de cellulose, ou encore le polystyrène, offre aux propriétaires la possibilité de choisir le matériau le mieux adapté à leurs besoins spécifiques. Cette diversité s’étend également aux panneaux isolants, aux techniques d’isolation thermique par l’extérieur (ITE), et aux systèmes d’ossature. Afin de guider les propriétaires dans leurs choix, il est important de prendre en compte des éléments comme l’épaisseur de l’isolant, la résistance thermique, les ponts thermiques, et les aspects financiers liés aux travaux de rénovation. Il est possible de faire appel à CTBG pour mener à bien votre projet d’isolation des murs extérieurs. Voyons tout cela en détail dans cet article.

Quand recourir à une isolation thermique des murs extérieurs ?

Le recours à l’isolation thermique par l’extérieur s’avère opportun dans diverses situations, lorsque l’objectif est d’optimiser l’efficacité énergétique d’une maison en réduisant les déperditions de chaleur et en éliminant les ponts thermiques. Retrouvez d’ailleurs plus d’informations pour isoler vos murs extérieurs avec CTBG en allant sur le lien https://ctbg-groupe.fr/isolation-des-murs-ite

Les ponts thermiques, zones où l’isolant perd sa continuité, sont des points sensibles qui nécessitent une rénovation et un remplacement de l’isolant pour garantir une performance thermique optimale.

L’isolation des murs d’un logement peut s’effectuer de deux manières, soit par l’intérieur (ITI) ou par l’extérieur, également connue sous le nom d’ITE (isolation thermique par l’extérieur). Plusieurs scénarios peuvent orienter le choix vers l’isolation extérieure.

Contraintes de surface habitable 

Si la limitation de la surface habitable constitue une préoccupation, l’isolation par l’intérieur (ITI) peut entraîner une réduction de l’espace dans la pièce concernée, contrairement à l’isolation par l’extérieur (ITE).

Conditions de réalisation des travaux 

L’isolation par l’intérieur (ITI) exige souvent que les pièces soient vidées et que le logement soit inoccupé pendant les travaux, ce qui peut être contraignant. En revanche, l’isolation des murs extérieurs d’une maison offre la possibilité de rester chez soi tout en améliorant l’efficacité thermique.

Aspect esthétique de la maison 

Si une transformation esthétique de la façade est envisagée, l’isolation par l’extérieur peut être privilégiée, même si des conditions spécifiques peuvent s’appliquer dans certaines zones protégées. Dans le cas contraire, l’isolation par l’intérieur (ITI) de la maison est une option à considérer, malgré son impact sur la surface habitable.

Travaux de rénovation de la façade 

En cas de ravalement important depuis le 1er janvier 2017, la législation impose une isolation thermique de la façade du logement. Dans cette situation, l’isolation par l’extérieur (ITE) se présente comme une solution logique, compte tenu du travail déjà entrepris sur la façade de la maison.

Quel que soit le scénario, il est essentiel de confier ces travaux d’isolation thermique à une entreprise spécialisée dans l’isolation par l’extérieur. Un professionnel qualifié sera en mesure de gérer le projet en fonction :

  • Des contraintes spécifiques du logement
  • Du budget
  • Du choix des techniques d’isolation

Il vous garantira également la mise en œuvre des travaux. 

Pour une expertise rapide, précise et sans engagement, n’hésitez pas à solliciter un devis chez CTBG. Leurs experts, compétents en isolation, effectueront gratuitement un bilan énergétique de votre habitation, pour vous donner une vision claire des besoins spécifiques et des solutions adaptées à votre situation.

Quels sont les avantages d’isoler les murs de votre maison ?

Isoler un mur extérieur présente des atouts importants par rapport à l’isolation thermique par l’intérieur, en offrant une approche plus efficace et durable. En se concentrant sur la partie externe de la maison, cette méthode s’avère particulièrement performante pour éliminer les ponts thermiques. Cela assure ainsi une meilleure conservation de la chaleur à l’intérieur de l’habitat. Une caractéristique notable est la pérennité des effets de cette isolation extérieure.

En plus de la conservation de la surface habitable, les atouts conventionnels des travaux d’isolation des murs se conjuguent avec les spécificités de l’isolation par l’extérieur.

Performances énergétiques optimisées 

Cette méthode garantit une réduction des pertes de chaleur en hiver, tout en limitant l’entrée de chaleur pendant les mois estivaux, contribuant ainsi à une efficacité énergétique accrue.

Régulation thermique améliorée 

La régulation des températures à l’intérieur du logement est optimisée, afin d’assurer un confort thermique constant et un bon système de ventilation.

Réduction drastique des déperditions de chaleur 

La suppression de ponts thermiques permet des économies notables sur les factures de chauffage, en réduisant la nécessité de chauffer de manière excessive.

Diminution des risques de condensation 

Les travaux d’isolation extérieure réduisent significativement les risques de condensation au niveau des murs, et préviennent la formation de moisissures à long terme.

Amélioration de l’isolation acoustique 

En plus des bénéfices thermiques, l’isolation extérieure contribue également à une amélioration de l’isolation phonique.

Il est important de souligner que l’isolation thermique par l’extérieur n’est pas seulement une approche pour renforcer l’efficacité énergétique d’une maison. En effet, elle offre également la possibilité d’entreprendre une rénovation esthétique des façades extérieures lorsque celles-ci montrent des signes de vieillissement. 

Cette particularité résulte de la diversité des finitions à l’enduit disponibles lors de la mise en œuvre de l’isolation extérieure, une dimension absente dans le cas de l’isolation par l’intérieur. 

Ces atouts confirment le choix judicieux d’opter pour une isolation par l’extérieur. Pour bénéficier de ces avantages, il est possible de solliciter CTBG pour une expertise détaillée et un devis personnalisé.

Quel isolant pour isoler les murs extérieurs ?

Le choix du type d’isolant pour isoler vos murs extérieurs est très important, car cela influe sur les performances énergétiques, le confort thermique, et l’impact environnemental des travaux. 

Polyuréthane

Le polyuréthane, issu d’une réaction chimique, se décline en mousse et en panneaux rigides. Parmi les isolants, c’est celui qui s’impose particulièrement dans les maisons neuves pour l’isolation des murs intérieurs et extérieurs. Ses atouts incluent :

  • D’excellentes propriétés thermiques
  • Une légèreté facilitant la maniabilité
  • Une longue durée de vie
  • Une résistance à l’eau

Cependant, sa moindre efficacité contre la chaleur estivale et son impact environnemental limité en font un choix à considérer avec discernement.

Polystyrène expansé

Le polystyrène expansé, dérivé du pétrole, prend la forme de grands panneaux composés de billes compressées. Répandu sur les chantiers d’ITE, il se distingue par de bonnes performances thermiques, une résistance à l’eau, une grande légèreté, et un coût abordable. Cependant, sa faible performance en isolation phonique, son ignifugation limitée, et son caractère peu écologique nécessitent une évaluation approfondie des besoins spécifiques du projet.

Laine de verre

Issue de la fusion entre du sable et du verre recyclé, la laine de verre se présente sous différentes formes, comme des rouleaux, vrac, et panneaux rigides. En offrant un excellent confort thermique en été, une efficacité thermique moyenne et une bonne ignifugation, elle nécessite cependant une épaisseur plus importante pour l’ITE. Il ne faut pas oublier qu’elle est très efficace pour l’évacuation de la vapeur d’eau.

Laine de roche

Sœur de la laine de verre, la laine de roche partage ses propriétés avec en plus une composition à base de roche volcanique. Tout en présentant des atouts similaires, elle est légèrement plus coûteuse.

Fibre de bois

La fibre de bois, issue de bois recyclé, se présente en vrac ou en panneaux, et offre une efficacité thermique et phonique excellente. Son caractère écologique est un atout majeur, bien qu’elle soit sensible à l’humidité et inflammable.

Laine de chanvre

Provenant d’une plante nécessitant peu d’eau et sans usage de pesticides, la laine de chanvre se décline en rouleaux ou panneaux, adaptée à l’isolation des murs extérieurs. Elle est certes écologique, mais elle peut présenter des coûts plus élevés et une sensibilité à l’humidité.

Ces isolants proposent des compromis différents. Vous avez ainsi la possibilité de choisir parmi des isolants synthétiques, des isolants biosourcés ou encore les laines minérales. Le choix optimal d’un isolant dépendra des besoins spécifiques du projet, du budget, et des préoccupations environnementales. 

Comment se passe l’isolation des murs extérieurs ?

Isoler un mur par l’extérieur implique essentiellement d’envelopper ce dernier d’une couche d’isolant, pour offrir une barrière thermique efficace. Deux méthodes prédominent dans ce processus, déterminées par votre entreprise spécialisée en isolation par l’extérieur : l’isolation par bardage et l’isolation sous enduit.

L’isolation par bardage requiert la fixation d’une ossature métallique ou en bois sur le mur, sur laquelle des panneaux isolants sont vissés. Une lame d’air est laissée entre ces deux couches pour prévenir tout problème d’humidité. Enfin, l’ossature est recouverte d’un bardage. Cette approche s’adapte aux façades irrégulières, abîmées ou humides, mais son exécution complexe la rend plus onéreuse.

L’isolation sous enduit, quant à elle, consiste à fixer des panneaux d’isolant sur le mur, puis à les recouvrir de deux couches d’enduit. La première couche, sous-enduit hydraulique ou organique, renforce le mur, tandis que la seconde, l’enduit de finition, donne à la façade sa couleur finale. Cette méthode offre une personnalisation optimale. Elle est cependant applicable uniquement aux murs extérieurs en bon état.

L’expertise d’une entreprise spécialisée en isolation par l’extérieur est indispensable pour la réalisation de ces travaux. Trois méthodes de pose se distinguent au niveau de la mise en œuvre :

  • Pose collée : Collage des panneaux isolants sur les murs
  • Pose calée-chevillée : Collage des panneaux avec mortier et fixation par chevilles traversantes
  • Fixation mécanique : Utilisation de plaques de polystyrène expansé encadrées par des rails en PVC

Ensuite, les finitions sont apportées à l’aide de matériaux appropriés comme l’enduit (mince ou hydraulique), les panneaux de polystyrène expansé, les revêtements divers (bois, PVC, ardoise, zinc, ciment), ou encore le bardage en bois ou en métal.

Chez CTBG, le processus commence par une demande d’expertise, où un expert en isolation prend contact suite à cette demande. Une visite technique gratuite et sans engagement est ensuite effectuée. En cas d’acceptation du devis d’expertise, un dossier d’éligibilité est constitué, et les travaux sont mis en place après l’acceptation finale du devis d’expertise. 

Quelles aides financières pour les travaux d’isolation thermique des murs extérieurs ?

Les travaux d’isolation des murs, notamment l’isolation par l’extérieur (ITE), représentent un investissement rapidement amorti grâce aux économies d’énergie générées. Les prix des travaux peuvent être exorbitants. Pour rendre cette opération encore plus avantageuse sur le plan financier, plusieurs aides sont disponibles, instaurées par le gouvernement afin d’encourager les particuliers à entreprendre des travaux d’isolation dans leur maison.

Parmi ces aides figure un prêt sans intérêts pouvant atteindre 15 000 euros, également connu sous le nom d’éco-prêt à taux zéro. Cette option financière permet d’alléger le coût initial des travaux. 

Une autre source d’aide provient de l’État avec le dispositif MaPrimeRénov’, une aide calculée en fonction des gains énergétiques réalisés et des revenus du ménage. Par ailleurs, les fournisseurs d’énergie proposent une prime énergie, un soutien financier supplémentaire pour les projets d’efficacité énergétique.

Pour ceux qui font appel à une entreprise d’isolation par l’extérieur comme CTBG, une TVA réduite à 5,5 % est appliquée. Cette mesure vise à faciliter l’accès aux services d’isolation et à encourager davantage de particuliers à opter pour des solutions éco-responsables. 

Chez CTBG, des experts en isolation vous accompagnent tout au long des démarches admin pour une prise en charge complète et efficace.